Avant de tester vos dons de navigation en voilier et emmener vos amis en croisière, il faut absolument connaître quelques-uns des termes essentiels qui se rapportent aux voiliers et à leurs équipements. Il faut également appréhender les manœuvres de base, interpréter la météo et savoir lire une carte marine.

Les bases de la navigation en voilier : apprendre les termes « matériels »

Les rudiments de la navigation en voilier passent, en premier lieu, par l’apprentissage des différentes parties du bateau. Nous vous donnons quelques exemples, mais bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive :
• Amarre : cordage qui maintient l’embarcation sur place (au port par exemple).
• Bâbord : côté gauche du bateau lorsqu’on est face à l’étrave.
• Barre : pièce liée au safran pour diriger le bateau.
• Dérive mobile : aileron vertical immergé qui équilibre le bateau et l’empêche de dériver.
• Ecoute : bout permettant le réglage des voiles.
• Espars : élément de gréement, rigide et long tels que : mât, bôme, livarde, vergues, etc.
• Etrave : avant du bateau.
• Gouvernail : morceau de bois, fibre de verre ou métal plat qui sert à diriger le navire.
• Gréement : inclus tout le matériel utile lors de la manœuvre et lors de l’amarrage d’un voilier.
• Mât : espars maintenu en position verticale et soutenant les voiles.
• Poupe : arrière du bateau.
• Proue : avant du bateau.
• Quille : armature longitudinale et centrale.
• Safran : partie submergée du gouvernail associée aux changements de route/direction.
• Tribord : côté droit du bateau lorsqu’on est face à l’étrave. Petite astuce, pour retenir la différence entre bâbord et tribord, pensez au mot batterie et à son sens de lecture. « ba » à gauche pour bâbord, « trerie » à droite pour tribord !

Les bases de la navigation en voilier : apprendre les termes « opérationnels »

Parallèlement, le marin en herbe apprend quelques termes spécifiques aux manœuvres :
• Allure : orientation du bateau par rapport au vent.
• Empennage : manœuvre qui consiste à passer d’un bord sur l’autre avec le vent dans le dos (manœuvre opposée au virement de bord).
• Face au vent : direction dans laquelle souffle le vent.
• Naviguer au près : allure d’un voilier qui remonte au vent.
• Prendre un ris : réduire la taille de la grand-voile.
• Sous le vent : direction opposée à celle où souffle le vent.
• Virement de bord : faire tourner l’étrave dans le vent afin que le vent passe d’un bord sur l’autre (manœuvre opposée à l’empennage).

Les bases de la navigation en voilier : les différentes solutions

• Profiter de la maîtrise des équipiers en régate
Lors des entraînements de régates en hiver, les équipiers des voiliers exécutent les manœuvres sans omettre aucun détail, les moindres capacités des bateaux sont mises à contribution et les marins sont des passionnés, qui aiment avant tout l’eau et les bateaux. C’est une expérience très enrichissante pour apprendre les bases de la navigation en voilier.

• Profiter du propriétaire du voilier et de son expérience
De manière plus tranquille mais toute aussi efficace le propriétaire du voilier, marin aguerri, vous montre les bons gestes, vous explique les manœuvres et vous fait répéter vos gammes.

• Participer à un stage de voile
En stages, l’apprentissage se fait par niveau d’expérience et de connaissance. Les stagiaires sont pris en charge par des professionnels de la navigation en voilier et font rapidement des progrès. La sécurité fait partie intégrante de la formation.

• Consulter internet et lire
De façon théorique, il y a internet et les livres, et parmi ces derniers, le livre référence de chaque marin, « Le cours des Glénans ».
Actualisé au fil des évolutions techniques et de l’utilisation de la carte électronique ou des analyses de plus en plus fines des données météo, ce code de la navigation en voilier est indispensable à tout plaisancier qui veut faire route en toute sécurité. De la pratique de la voile légère à la croisière en haute mer sans oublier les multicoques et leurs spécificités, ce manuel est une réelle encyclopédie que même les meilleurs marins peuvent ressentir le besoin de consulter.

Les bases de la navigation en voilier : rien ne vaut la pratique !

Pour apprendre les bases de la navigation en voiliers et dans un premier temps, nul besoin de se « gaver » de termes trop techniques ; par contre, rien ne vaut la pratique. Une fois que vous aurez réalisé seul quelques virements de bord ou quelques empennages, lancez-vous ! Un jour sans vent et en eau calme, choisissez une bouée qui sera votre repère et tournez autour et… faites des erreurs ; c’est aussi de ses erreurs qu’on apprend !